Contenu

Thème 3 : Conception intégrée et ingénierie virtuelle

Principaux intervenants permanents :

  • Sébastien Remy (Coordinateur)
  • Guillaume Ducellier (Mdc)
  • Pierre-Antoine Adragna (Mdc)
  • Emmanuelle Rouhaud (Mdc)
  • Emmanuel Guyot (Ingénieur projet simulation grenaillage)
  • Laurent Daniel (Ingénieur d'études imprimantes 3D)

Ce projet de mise en œuvre d'une plateforme interopérable d'ingénierie virtuelle se décline en sous-projet pour lesquels des financements et des collaborations ont été mis en place. Ceci permet d'assoir les résultats de l'équipe de recherche sur des compétences qui n'existent pas actuellement dans l'équipe et sur des cas industriels.

Développement de la plateforme interopérable d'intégration logicielle

L'objectif est de proposer une structure de données (Produit-Processus-Organisation) générique à l'interopérabilité sémantique entre les differents experts participants au processus de développement d'un produit. Nous nous appuyons ici sur les résultats du projet IPPOP. Cette structure doit alors être gérer au sein d'un système d'information (dans une approche PLM) gérant l'ensemble des fonctions (création, résupération ....) implémentées à travers la notion de web services qui seront alors appelés par les modules métier utilisés en conception.

Collaborations
  • Société PI3C
  • Réseau d'excellence InterOP
  • Communauté académique et industrielle PICS-PPO
Financements
  • Projet RNTL IPPOP (2001-2005)
  • Post-Doc  (Région Champagne-Ardenne) d'Alain ETIENNE (2007-2008)

Développements spécifiques de modules métier

Ces développements sont réalisés afin de fournir les modules périphériques à la plateforme d'intégration. Ils sont  réalisés sur des applications métier particulières (analyse fonctionnelle, CAO, PLM,calcul de structure, simulation des procédés...) fournies pas des éditeurs particuliers ou développées au sein des laboratoires de recherche. Les développements fournissent donc :

  • des modules adéquat à la mise en place d'une approche de conception intégrée dite "au juste besoin"afin d'intégrer les informations expertes au plus tôt dans le processus de conception. Les applications actuellements développées au LASMIS sont :
    • Une application de sélection des procédés de fabrication en vue de l'émergence et de la traçabilité de l'historique de fabrication sur les caractéristiques du produit (Topologie, qualité, rugosite, contraintes résiduelles...).
    • Une application de gestion des informations relatives aux calcul de structure d'un produit dans les phases amont du processus de conception
    • Un module d'optimisation permettant de fournir des outils spécifiques aux différents experts du processus de conception (optimisation de composants technologique, optimisation de forme pour les procédés de fabrication, etc.)
    • Une application de reverse engineering avancé à partir de laquelle un modèle CAO paramétré et reconstruit en capitalisant les intentions de conception (choix, règles, paramètres...) qui auront pu être analysés à partir de l'objet physique de départ.
  • les fonctions spécifiques à la connexion de ces modules sur la plateforme d'intégration. Ces fonctions sont également implémentées dans une approche SOA (Service Oriented Architecture).

Le projet "plateforme de simulation des procédés de fabrication" de l'équipe LASMIS fourni également des applications métier, basées sur du calcul numérique, qui se connectent à la plateforme d'ingénierie virtuelle.

Collaborations
  • Société DeltaCAD
  • Laboratoire ODIC (Université de Technolgie de Compiègne)
  • laboratoire G-SSCOP (Université de Grenoble)
  • laboratoire LSIS (équipe IMS) (ENSAM ParisTech)
Sources de financement
  • Abondemment Carnot TIE (2007-2008)

Développements d'un nouveau type d'imprimante 3D à base d’éléments standardisés.